• Un peu de rien surtout...

La forme de l'eau

Un titre énigmatique (pour ne pas dire un peu naze quand même) , une bande annonce plutôt romantique... qui nous laisse penser qu'on est tombés sur une des œuvres à la fois pleines de rêves et dramatiques comme seul Guillermo del Toro en a le secret.

Et bien que neni, pour ce qui est de l’aspect dramatique on est plutôt bien servis mais le film est également régulièrement ponctué de scènes ghores. Il y a également des scènes qui viennent cueillir le spectateur à des moments où il ne s’y attend pas (au détour de plans où l’on voit l’héroïne préparer son petit déjeuner comme chaque matin, poser délicatement ses vêtements pour la journée, entrer subtilement dans la salle de bain… s’ensuit une scène où nous la voyons se masturber allègrement).


Bon, ne nous éparpillons pas. Le décor d’une Amérique du début des années 60 et les plans sont superbes est très bien travaillés.

Là où je suis moins enthousiaste c'est au niveau du scénario…

En effet, à peine l’histoire commencée que nous savons déjà comment elle va finir. Au delà d’être cousu de fils blancs, le début du film est long pour passer à une rencontre et une découverte réciproque des deux héros trop rapide et naïve à mon goût.

Certaines scènes (notamment où les deux héros se retrouvent dans la salle de bain) sont une peu trop tirées par les cheveux pour moi.


En résumé, malgré un bon jeu d’acteur de la part de l’ensemble des personnages, je n’ai pas été conquise ni par le film, ni par la bande son d’ailleurs...


Note :



La note de 2 popcorns est justifiée par une histoire trop simple mais un jeu d'acteurs vraiment talentueux.


#film #culture #cinéma

Copyright 2019 - Un peu de rien surtout.com - Tous droits réservés