• Un peu de rien surtout...

NoGASP, la 1ère enseigne anti-gaspillage en Charente !

C’est dans la zone commerciale de Champniers, aux portes d’Angoulême, que j’ai rencontré Cédric Sansoulh (et son équipe), créateur de la seule enseigne qui propose de lutter contre le gaspillage alimentaire dans le département Charentais, NoGASP : ensemble anti gaspillons !


(à rajouter, photo de la devanture du magasin + logo)


Avant de vous présenter le service d'intérêt public de NoGASP, je souhaite faire un petit point sur le fléau contemporain du gaspillage alimentaire. Le gaspillage alimentaire est défini comme toute nourriture destinée à la consommation humaine qui, à une étape de la chaîne alimentaire, est perdue, jetée ou dégradée.

En France (du producteur au consommateur), 1 an = 10 millions de tonnes de nourriture gâchée ( 3% des émissions de GES de l’activité nationale), soit 150 kg / personne

Le gaspillage alimentaire, une problématique planétaire

La thématique du gaspillage alimentaire, liée étroitement à celle de la pauvreté et de la famine, est devenue un enjeu majeur à l'échelle mondiale.

L’ONU a proclamé en 2019, que la journée du 29 septembre est désormais consacrée au niveau international, à la sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture. La crise liée à la Covid-19 a vu le nombre de personnes en situation de précarité alimentaire augmenter en France mais également à l’échelle planétaire avec pas moins de centaines de millions de personnes concernées (25 000 morts par jour dans le monde, dont 10 000 enfants).

En France, depuis 2013, le 16 octobre est devenu la journée mondiale de la “lutte contre le gaspillage alimentaire”.

D’ici 2030, l’objectif national est de réduire le gaspillage alimentaire de 50%, versus 2015, sur l’ensemble des chaînes de distributions alimentaires.


NoGASP, ambassadeur anti-gaspillage en Charente

(à rajouter, une photo de l'équipe)

Le slogan de ce nouvel acteur de l’économie circulaire, solide et durable est simple et efficace : Ensemble, anti gaspillons !

Voici le défi que nous propose Cédric Sansoulh, entrepreneur de 38 ans, amoureux de la région Charentaise et créateur de la première enseigne proposant des produits destinés à la destruction, près d’Angoulême. En effet, de nombreux produits ont pour seul reproche de ne pas “calibré” ou d’avoir été “livrés à mauvais endroit”... Au gré des rayons, je découvre les diverses raisons de la présence des produits.


L’histoire de NoGASP a débuté peu de temps avant le 1er confinement, en Février 2020. Après avoir travaillé de nombreuses années en tant que responsable dans la grande distribution, Cédric ne supporte plus les non-sens de la philosophie de ces géants industriels. Comme beaucoup d’entre nous, il veut changer les choses ! Il utilise alors ses compétences de gestionnaire pour créer un magasin dédié au concept “anti-gaspillage”.

Pari tenu ! Même les chariots sont des rescapés d’un destin funeste à la déchetterie.

Des sacs en papier pour l’achat en vrac, épicerie sucrée et salée, des produits frais ainsi que de nombreux produits locaux sont présentés dans les rayons de ce magasin de 300m2.

(à rajouter deux photos intérieures du magasin + une photo de la sélection de 2 ou 3 produits locaux)

Le détail que j’adore, au milieu des fruits et des légumes vous trouverez des petits traits d’humour positif de Séléna, la chargée de communication.

(à rajouter trois photos de ces petits traits d'humour)

Depuis son ouverture, NoGASP ne désemplit pas. "Les clients viennent profiter de produits d'une grande qualité à prix avantageux mais ils ont également une vraie envie de consommer autrement en luttant activement contre le gaspillage alimentaire", m'explique Valérie, responsable opérationnelle du magasin. Cédric a la conviction que le changement des habitudes passe par l'accompagnement des clients sur l'importance de l'action anti-gaspillage. C'est pour cette raison qu'en plus des produits en rayon, les clients découvrent des panneaux explicatifs et didactiques concernant les dates limites de consommations des différents aliments qui se trouvent dans nos cuisines.

(à rajouter : photos des panneaux de dates de consommations)

Un entrepreneur porteur de valeurs et acteur de l'économie locale

La demande grandissante propulse Cédric au rang d’entrepreneur porteur de valeurs et de sens mais également comme acteur engagé dans l’emploi local et l’accès à l’embauche par l’apprentissage.

En effet, l’équipe de Cédric s’est agrandie rapidement et compte actuellement cinq autres membres : Valérie, responsable opérationnelle du magasin; Sophie et Gwladys assurent l’accueil et le réassort, Séléna est chargée de la communication et Anthony est en apprentissage de gestion des achats.

Cette initiative positive est porteuse d’espoir pour éveiller les consciences face au gaspillage alimentaire. Pour en savoir plus sur NoGasp, retrouvez leur actualité sur la page Facebook du magasin.

Toute l'équipe vous accueille le lundi de 14h30 à 19h et du mardi au samedi de 9h30 à 19h dans la ZAC des Montagnes, 16430 Champniers.


Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir agir au quotidien contre la surconsommation constante et le gaspillage, tous domaines confondus.

Comme Cédric et tout ceux qui l'entourent et le soutiennent, je pense qu'ensemble nous pouvons faire bouger les choses. Consommer des produits anti-gaspi constitue un pas vers la diminution de ce gâchis intolérable. Ne négligez aucune de vos petites actions et adoptez quelques petits réflexes simples et bénéfiques pour tous.

Mes 4 astuces simples anti-gaspi :

1. Prévoir des menus et respecter une liste de courses (applis à découvrir sur le thème : Frije : recettes, menus et courses, Save Eat Appetia , Youmiam : recettes sur-mesures) pour n’acheter QUE des produits ayant une utilisation prédéfinie. De cette façon, vous évitez les achats d’impulsion qui finiront par se périmer au fond du frigo (grignotez un encart avant de faire vos courses, cela évite les tentations. Je sais de quoi je parle, il y a souvent des gâteaux qui me font les yeux doux pendant mes courses:)).


2. Ranger et organiser son frigo pour privilégier la consommation rapide des produits les plus périssables. Vous pouvez aussi congeler ou mettre en bocaux (encyclopédie pour tout conserver), presque tous les aliments.

Une fois par trimestre, vérifiez les dates de conservations des denrées dans vos placards pour éviter d'oublier des aliments.


3. Découvrez de nouvelles recettes que vous ferez avec vos restes (applis utiles : KitchenPal et Frigo Magic : recettes proposées à partir des aliments du frigo.


4. Privilégiez les enseignes ("Nous, antigaspi" pour la Bretagne et Paris) et applis anti-gaspi qui proposent les invendus du jour (Too Good To Go et Phenix, que j'utilise beaucoup) ou encore les produits proposés souvent à -30% dans les supermarchés.



Et vous, avez-vous des conseils anti-gaspillage à me donner ? Racontez-moi tout, ça m’intéresse beaucoup.

Copyright 2020 - Un peu de rien surtout.com - Tous droits réservés - Photos réalisés par Virginie - Un peu de rien surtout - Illustrations réalisées par Wix.com